WWW.KNIGI.KONFLIB.RU

 
<< HOME
CONTACTS

Pages:     | 1 || 3 | 4 |   ...   | 8 |

Sommaire cp.2 p.2 Editorial : Vie spirituelle : Homlie de lArchevque p.3 ...

-- [ 2 ] --

, , , ; , . , , , , . , , ; - , , . , , , , , , , , ( ), - , . , , , , .

ASSEMBLE DES VQUES ORTHODOXES DE FRANCE

COMMUNIQUE

Runion plnire de travail du 12 Juin 2010 L'AEOF a tenu le samedi 12 juin sa composition largie regroupant les vques, responsables et membres des Prconciliaire (Chambsy, 6-12 juin 2009) commissions (Commissions AEOF-- sur l'organisation canonique de la prsence Responsables: Thologique (Pre Nicolas orthodoxe en Europe Occidentale, en CERNOKRAK), Liturgique (Pre Nicolas Australie et sur le continent amricain. Le LOSSKY), Pastorale (Pre Alexis mtropolite Emmanuel a rendu hommage STRUVE), Dialogue inter Eglise et inter la grande qualit de l'accueil rserve par religieux (Mgr Marc), Eglise & Socit l'Eglise orthodoxe de Russie Sa Saintet Communication (Carol SABA) en Constantinople Bartholome 1er et la provenance de tous les diocses orthodoxes dlgation qui l'accompagnait lors de la qui la composent, en son sige sous la visite irnique et de travail qu'il a effectue prsidence du mtropolite Emmanuel. Une en mai dernier au Patriarcat de Moscou.

dizaine d'vques et 22 clercs et lacs, ont Cette visite qualifie "d'historique" par le commenc par la clbration en franais de perspectives de coopration et de bonne la divine liturgie suivie par une sance entente entre les deux Eglises, de d'ouverture des travaux.

Aprs le chant la Mre de Dieu il est digne en vrit , le mtropolite Emmanuel a salu la prsence au sein de l'AEOF des Aprs des agapes fraternelles, les travaux nouveaux vques. Il a flicit Mgr Nestor se sont poursuivis dans une IIme sance (Sirotenko) pour son lection en mai plnire de travail qui fut, de l'avis dernier par le Saint Synode du Patriarcat de unanime de tous, un temps prcieux et utile Moscou, comme vque auxiliaire du d'changes ouverts et transparents, sur diocse de Chersonse. En lui offrant une divers sujets d'intrt commun tous les "enkolpion", il lui a souhait longue vie au orthodoxes de France et sur les moyens de service de l'piscopat de l'Eglise dvelopper le travail inter orthodoxe dans orthodoxe. Il a salu de mme la prsence notre pays.

de Mgr Michel de Genve, Eglise orthodoxe russe hors frontires, qui Les sujets qui ont ainsi t voqus apporte une contribution apprcie aux concernent le dveloppement -dans une travaux de l'AEOF depuis le rtablissement perspective pastorale- de la formation de la communion avec le Patriarcat de thologique, la formation des prtres, les Moscou. Puis, il s'est rjoui de la prsence mariages mixtes, la catchse, les du mtropolite Abraham (Garmelia) traductions liturgiques, la relation entre la d'Europe Occidentale (Patriarcat de confession et la communion, le dialogue Gorgie) qui participe aux travaux de entre chrtiens et la coopration fraternelle l'AEOF pour la premire fois. Ce dernier et ancienne avec les diffrentes instances tait accompagn par Mgr Melkisedek, chrtiennes de France, la coordination des vque rattach au Patriarche de Gorgie. mouvements de jeunesses orthodoxes, perspective le travail de l'AEOF dans le l'aumnerie orthodoxe nationale des contexte pan orthodoxe actuel et a t prisons et des hpitaux, la contribution consacre entendre les rapports et orthodoxe sur les questions biothiques, la propositions des prsidents des communication d'Eglise comme diaconie commissions sur l'activit, passe et de tmoignage sous toutes ses formes venir, de leur commission respective.

Les vques orthodoxes de France ont en effet salu le consensus panorthodoxe de la Nistea. Le lancement officiel du Site Runion Priodique de l'AEOF du Internet AEOF est prvu pour la prochaine juin 2010. La veille, soit le vendredi rentre 2010.

En guise de clture des travaux, les vques orthodoxes de France ont tenu marquer leur confiance dans la dynamique de coopration inter orthodoxe actuelle Cette runion a t suivie 18h d'un office qui, en dpit des difficults qui existent ici de Te Deum et d'une rception dans le et l, s'est instaure entre toutes les Eglises jardin de la cathdrale Saint Stphane orthodoxes autocphales depuis le sommet l'occasion de la fte patronale de Sa des primats qui s'est tenu Istanbul en Saintet le Patriarche Bartholome, octobre 2008. Au moment o des Patriarche cumnique de Constantinople.

assembles piscopales orthodoxes se Ont pris part l'office et la rception les constituent dans les diffrents pays vques orthodoxes de France, des d'Europe Occidentale et sur le continent reprsentants de plusieurs Eglises amricain en application des accords chrtiennes, catholique, protestante, prconciliaires, les participants ont armnienne, copte et syriaque, des raffirm leur volont de poursuivre leur ambassadeurs de pays traditionnellement coopration en France d'une manire orthodoxes, des reprsentants des autorits troite et selon l'esprit de l'Eglise, pour civiles notamment du ministre de surmonter toutes les difficults qui peuvent l'intrieur (charg des cultes) et du surgir et pour continuer l'oeuvre commune ministre de la justice ainsi que plusieurs d'dification de l'Eglise orthodoxe en fidles et prtres des diffrents diocses France, initie en 1967 sous les auspices orthodoxes.



du Comit inter piscopal orthodoxe et se Le vendredi 30 avril et le samedi 1er mai, lAssemble Gnrale de lArchevch sest runie lInstitut Saint-Serge, sous la prsidence de S. Em. larchevque Gabriel.

Prsentation du rapport moral de lArchevque Gabriel pour la priode 2007- Dans son rapport dactivit, prsent le premier jour de lassemble, larchevque Gabriel a abord plusieurs questions concernant la vie de larchevch et de ses paroisses ainsi que lorganisation du diocse, lautorit piscopale et le travail pastoral. Sur le plan des statistiques, pour la priode coule depuis la dernire assemble gnrale en mai 2007, dixhuit prtres ont t ordonns et cinq autres reus venant dautres diocses, trois prtres sont dcds et trois ont quitt le diocse. Mgr Gabriel est revenu sur les diffrents problmes pastoraux auxquels il faut faire face, mentionnant notamment le manque de prtres, laccueil des nouveaux arrivants, la catchse des jeunes et des adultes. Il a insist sur la place de lvque dans lEglise, en tant que fondement et garant de lEglise, et sur sa relation avec les prtres qui agissent avec la bndiction et sur dlgation de lvque. Il a galement voqu la question des vques auxiliaires, indiquant quil avait besoin dtre second, et quune rvision des statuts de larchevch concernant les modalits de dsignation des vques auxiliaires devrait tre envisage.

Mgr Gabriel a dnonc la diffusion dans certains mdias et sur lInternet de textes qui participent, volontairement ou non, consciemment ou non, une uvre de dstabilisation de larchevch, avant de faire siennes les paroles dun vque orthodoxe contemporain - le patriarche Cyrille de Moscou - qui affirmait, en dcembre 2009, que dans la sphre ecclsiale, le dbat doit se faire suivant les rgles tablies : les dclarations irresponsables, le mensonge, les contre vrits, la calomnie et les accusations infondes sont intolrables .

Faisant rfrences ces attaques tout comme aux tentatives engages par les autorits civiles et religieuses russes afin de semparer des glises de larchevch, Biarritz, Nice et ailleurs, il a dclar : Les preuves sont des moments de vrit, elles doivent nous encourager revenir au cur de la mission qui est la ntre, sans nous laisser emporter et dtourner de cette mission par la violence des polmiques, car notre premier engagement en tant que pasteurs, en tant que chrtiens, est dexprimer lamour de Dieu en toute circonstance . Soyons, l o nous sommes, ce que nous sommes appels tre, cest--dire des pierres vivantes de lEglise en construction, en toute modestie et en toute humilit, mais avec la fermet et la force que donne lEsprit Saint, lorsque cest la volont de Dieu, et non notre volont propre, que nous cherchons faire , a-t-il poursuivi.

Affirmant que lEglise est un organisme vivant qui nest pas fig , qui volue , Mgr Gabriel a soulign que larchevch navait jamais eu laudace de vouloir reprsenter seul le monde orthodoxe en Occident ni de saffirmer la structure centrale de lorthodoxie dans nos pays , mais quil avait lanc aux autres juridictions prsentes dans ces pays une invitation quelque peu prophtique [pour] btir, tous ensemble, une Eglise orthodoxe localement unifie, sans pour autant renoncer lamour et la sollicitude pour nos Eglises-mres et traditions liturgiques, linguistiques et culturelles respectives, ni couper les ponts avec elles .

La prise de conscience de la ncessit de lunit de lorthodoxie en Europe occidentale [...] est aujourdhui de plus en plus partage par tous, mme si les modalits et les moyens concrets pour parvenir cette unit demeurent encore discuts , a-t-il poursuivi, avant de rappeler le travail engag dans le cadre des rencontres prconciliaires panorthodoxes ainsi que des assembles des vques qui se mettent en place dans les diffrents pays de la diaspora .

Aujourdhui, avec les autres vques en charge des communauts des diffrentes immigrations dorthodoxes venus en Europe occidentale et des communauts orthodoxes franaises, anglaises, italiennes et autres, apparues dans ces diffrents pays, notre Archevch participe, sa mesure, ldification dune orthodoxie localement unifie, fidle ses racines, ouverte au tmoignage avec les autres chrtiens dans la socit o nous avons t appel vivre, tout en restant missionnaire conformment au commandement de notre Seigneur et Matre Jsus-Christ daller enseigner toutes les nations , devait-il ajouter en conclusion.

Prsentation du rapport du Conseil de lArchevch et de lAdministration diocsaine par Michel Sollogoub Dans son rapport, Michel Sollogoub passe en revue tous les aspects du travail men par lAdministration diocsaine et le Conseil de lArchevch au cours des trois dernires annes : les runions de ce conseil, le travail administratif, le travail de communication avec le site de lArchevch, le feuillet de lExarchat qui parait maintenant rgulirement et en est son 23e numro, lannuaire, les confrences diocsaines et les assembles pastorales, la catchse pour les nouveaux arrivants, les projets de fondation et le service social. Il sest tendu sur la dfense de notre patrimoine face ce quil faut bien continuer dappeler une offensive contre notre Archevch , a-t-il indiqu.



Pages:     | 1 || 3 | 4 |   ...   | 8 |
 



:

071800.62 - - () : , 1. 1.1. (), 071800.62 ...

. . . - , , , . : , . 2006-2007 . 60- 70- ,...

. . I ' ' /^ - LTD - 1995 86.39 62 . . 62 01.10.95. 60x90 1 /i6 25 . . 5000 . . . . 119. ...

2 2008 3 141.332 87 83 2005 . . 83 . / ; . : , 20 08. 272 . ( ). ISBN 978-985-6780-50-2. . , , ....

, : , 1 1. . ., . .., .. 2005 2. . .: -, 2007 .. 3. . .: , 2009 .. 4. . .: , 2009 .., .. 5. . .: .., .., , 2009 .., .. 6. .: . 2010 . .. .:...

, , . , . . . , . , ,...

1 2 3 4 5 6 ? 7 8 9 10 , , , , . ,...

1 I. II. III. IV. V. VI. VII. VIII. IX. - 30 , , , ...

.. 1 _ , , - . , , , , , ...






 
<<     |    
2013 www.knigi.konflib.ru -

, .
, , , , 1-2 .